Evaluation de l’efficacité des mesures Natura 2000 à l’échelle de sites à enjeux zones humides et milieux aquatiques

Evaluation de l’efficacité des mesures Natura 2000 à l’échelle de sites à enjeux zones humides et milieux aquatiques

Natura 2000 est créé en 1992 pour lutter contre l’érosion de la biodiversité en Europe. En France la gestion se fait de manière contractuelle et volontaire et l’on retrouve parmi ces sites un grand nombre de zones humides et de milieux aquatiques. Natura 2000 a un grand rôle à jouer dans la protection de ces
milieux.
Pourtant, en place depuis 25 ans, l’efficacité de Natura 2000 reste méconnue. On ne sait pas comment Natura 2000 influence l’évolution des zones humides et aquatiques. Pour y répondre l’analyse stratégique de gestion environnementale a été utilisée. Des enquêtes auprès des différents acteurs s’articulant sur site, ont été la clé pour comprendre les mécanismes et leurs influences les uns par rapport aux autres. Cette démarche a été réalisée sur le site « Vallée de l’Epte francilienne et ses affluents », site possédant quatre enjeux et sur le site de « l’Artense », sur lequel un seul enjeu est présent.
Sur le site de la Vallée de l’Epte, l’efficacité des mesures est positive sur les mégaphorbiaies et les forêts alluviales. Elle est faible et non pérenne sur la lutte contre la fermeture des milieux et l’échelle d’action de Natura 2000 est trop limitée pour lutter contre l’eutrophisation. Enfin, certaines données manquent pour conclure quant à la perte de l’habitat de l’Agrion de Mercure.
Sur l’Artense, l’efficacité de l’animation reste à démontrer afin de savoir dans quelle mesure elle peut impacter les acteurs agissant sur les enjeux. Cependant, comme pour l’Epte, l’échelle d’action est trop limitée pour être efficace au niveau de l’eutrophisation, pourtant enjeu majeur du site.

  • Etude / Texte imprimé
  • Auteurs principaux : MUSÉUM NATIONAL D'HISTOIRE NATURELLE (MNHN), AGENCE FRANÇAISE POUR LA BIODIVERSITÉ, CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE (CNRS)
  • Editeur : Muséum National d'Histoire Naturelle
  • Année de publication : 2017

Télécharger le PDF de la page