La Basse Vallée de Somme dévoile ses zones humides

Débutée en août, la première phase des travaux de restauration des milieux naturels humides situés entre Noyelles-sur-Mer et Port-le-Grand, s'est achevée mi-octobre.

Classée Ramsar et Natura 2000, la Basse Vallée de la Somme est constituée d’un vaste ensemble de prairies humides, parsemé de nombreuses dépressions humides, de roselières et d’un réseau dense de fossés et de chenaux. Ces milieux regorgent d’espèces de libellules, de criquets mais aussi d’oiseaux comme le Vanneau huppé, la Barge à queue noire ou encore le Butor étoilé. C’est aussi le lieu d’une flore remarquable comme l’Orchis négligé ou le Blysme comprimé.

Pour conserver l’identité paysagère et écologique de ces terrains appartenant au Conservatoire du littoral, le Syndicat Mixte Baie de Somme Grand Littoral Picard en partenariat avec la Fédération Départementale de chasse, a lancé un ensemble de travaux sur plus de 170 ha : restauration de roselières, de fossés, d’ouvrages hydrauliques, création de mares, pose d’aménagements pastoraux visant à faciliter la gestion par pâturage des prairies humides…

Plus d’information sur le site du Syndicat Mixte Baie de Somme Grand Littoral Picard

Télécharger le PDF de la page