Colloque « L’eau c’est politique ! Faisons de la gestion durable de l’eau un atout pour nos territoires ! »

Du 18/10/2018 au 19/10/2018

L'AFEPTB et l'ANEB organisaient les 18 et 19 octobre dernier, en partenariat avec l'EPTB Durance/SMAVD, leur colloque "L'eau c'est politique ! Faisons de la gestion durable de l'eau un atout pour nos territoires !" : consultez l'ensemble des échanges et productions !

Présentation

Réforme territoriale, transition écologique, changements climatiques et leurs impacts de plus en plus visibles et dévastateurs, évolution du cadre de consultation des parties prenantes et des citoyens, etc. : les politiques de l’eau, des risques naturels et de la biodiversité sont en mutation.

Aujourd’hui, on sait que l’atteinte du bon état écologique des eaux, la restauration et la préservation des milieux humides et aquatiques, une meilleure prévention des inondations et gestion des étiages ne sont possibles que si tous les acteurs des territoires s’impliquent sur les court, moyen et long termes.  

Et cette implication concerne tous les secteurs, l’eau étant impactante et/ou impactée sur tout le territoire et ses composantes (activités et aménagement, emplois, cadre de vie et santé).

Au regard du temps nécessaire pour les évolutions de filières, de l’urbanisme et des modes de construction, de développement de nouveaux projets économiques, les équilibres de demain reposent sur des décisions d’aujourd’hui. Les territoires attractifs seront ceux qui auront réussi le challenge d’une adéquation entre la ressource disponible, les usages et l’occupation de l’espace. Ils seront les pionniers d’un nouveau mode d’intégration de l’environnement au cœur de l’aménagement durable des territoires.

Pour la mobilisation de tous les acteurs concernés et une meilleure anticipation, les politiques nationales, de bassin et régionales, et les exercices de planification aux diverses échelles doivent réussir le challenge d’être en adéquation avec les dynamiques locales portées par les habitants et les acteurs de l’aménagement et du développement des territoires. Les collectivités ont un rôle stratégique majeur dans cette évolution.

Les organismes de bassin (Agences de l’eau, EPTB et EPAGE, syndicats de bassin et rivière) sont au service des collectivités pour les aider à mieux appréhender les enjeux de l’eau aux différentes échelles hydrographiques et les accompagner dans cette évolution.

C’est pourquoi notre colloque s’adresse tout particulièrement aux élus des collectivités et aux représentants des divers secteurs d’activité.

Il a pour objectifs de :

  • Permettre une meilleure compréhension des enjeux de la mutation de la gestion de l’eau qui doit s’appuyer sur une implication de tous et une anticipation dans le cadre de projets multifonctionnels, permettant à la fois d’atteindre les objectifs de la politique de l’eau (DCE/DI/DCSMM-SDAGE/PGRI-SAGE/SLGRI) et ceux relatifs à l’emploi, au cadre de vie et la santé ;
  • Valoriser les retours d’expérience et les connaissances sur la manière de placer l’eau au cœur des enjeux de développement durable des territoires, en valorisant tout particulièrement les leviers qui ont permis la mobilisation des acteurs ;
  • Faire émerger des propositions pour accompagner les territoires dans ce mouvement, tant sur le plan réglementaire que contractuel, qu’en termes d’outils et méthodes.

Ce colloque s’inscrit également dans une dynamique pérenne de mise en réseau d’acteurs.

Enfin, nous nous attachons à mettre en application tout au long du colloque des méthodes d’animation et des outils permettant une participation active des congressistes. Ainsi, alterneront :

  • des temps de conférences plénières, où les échanges seront particulièrement privilégiés ;
  • des temps conviviaux de débats.

Programme

Consulter le programme en pièce jointe

Introductions

  • Hélène GENTE, Maire de Mallemort
  • Yves WIGT, Président du SMAVD (EPTB Durance)
  • Bernard LENGLET, Président de l’ANEB, Vice-Président de l’AFEPTB
  • Jean LAUNAY, Président du CNE, Coordinateur général des Assises nationales de l’eau

=> Consultez les vidéos des interventions

Session 1 – Milieux aquatiques de qualité : une chance pour l’économie locale

Très souvent vécue comme une « contrainte » au développement économique, la restauration des milieux aquatiques devient désormais une condition préalable pour des territoires attractifs. En effet, les milieux humides apportent de très nombreux services, en termes d’amélioration de la qualité de l’eau, de prévention des risques d’inondations, de biodiversité, mais également en tant que support de nombreuses activités économiques, encore trop souvent peu identifiés ou utilisés. Le développement de projets multifonctionnels est une réelle opportunité pour les territoires.

Introductions par :

  • Frédérique TUFFNELL, Députée de Charente-Maritime ;
  • Jérôme BIGNON, Sénateur de la Somme.

Des projets de territoire s’appuyant sur une gestion durable de l’eau

PLANIFICATION

  • Le bassin Saône-Doubs : Bertrand ROUFFIANGE, Président de l’EPTB Saône-Doubs ;

URBANISME

  • Le SCoT des 3 Vallées : Bruno FOREL, Président de l’EPTB Arve (SM3A), Président du SCoT des 3 Vallées ;

BIODIVERSITÉ

  • La ville de Muttersholtz : Patrick BARBIER, Maire de Muttersholtz, Capitale Française de la Biodiversité 2017.

TOURISME

  • « Les bassins du Lot et de la Dordogne » : Marie-Hélène PRIVAT, Directrice de l’EPTB Lot et  Roland THIELEKE, Directeur d’EPIDOR.

ENERGIE

  • « Le barrage de Serre-Ponçon » : Ariane BEAUVILLAIN, Directrice Concessions à EDF Hydro Provence-Alpes-Côte-D’azur.

Table ronde « Acteurs économiques et milieux aquatiques de qualité : compatibilité ou synergie ? »

  • Laurent ROY, Directeur de l’Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse ;
  • Paul MICHELET, Directeur adjoint de l’Agence Française pour la Biodiversité (AFB) ;
  • Bernard CRESSENS, Président de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) ;
  • Luc SERVANT, Membre du Bureau de l’Assemblée permanente des Chambres d’agriculture (APCA) ;
  • Patrick LESCOP, CCI France, CCI du Morbihan.

Avec la participation des intervenants de la première partie

=> Consultez les vidéos des interventions de la session 1.  

Session 2 – Prospective : un outil d’aide à la décision indispensable

La gestion durable de l’eau exige une très bonne connaissance de l’hydrodynamique actuelle mais nécessite également d’être appréhendée à différentes échelles temporelles en intégrant les perspectives de court/moyen/long termes.

Les changements climatiques et leurs impacts posent de réels défis en matière de prise décision. Il est important dès aujourd’hui d’objectiver les évolutions climatiques, démographiques, économiques, etc., et leurs impacts sur la ressource afin de construire les projets de territoire les plus adaptés.

Introduction par Claude HOLYST, Directeur de l’ARPE PACA

Des territoires qui se projettent pour mieux s’adapter

  • Le bassin de l’Adour : Paul CARRERE, Président de l’EPTB Adour et Mathilde CHAUSSECOURTE, Chargée de mission ;
  • Le bassin de la Durance : Yves WIGT, Président de l’EPTB Durance et, Philippe PICON, Directeur du service « Ressource en eau et gouvernance » ;
  • Seine Grands Lacs : Frédéric MOLOSSI, Président de l’EPTB Seine Grands Lacs et Alexie Lorca, Adjointe au Directeur Général des Services, chargée du développement ;
  • Le bassin de la Loire : Benoît ROSSIGNOL, Directeur Directeur du développement et de la gestion territorialisée.

Table ronde « Mieux prévoir pour mieux agir»

  • Thomas PELTE, expert gestion quantitative et changement climatique, Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse ;
  • Éric SAUQUET, Directeur de Recherche, IRSTEA ;
  • Florence HABETS, Hydrogéologue, CNRS ;
  • Christophe DELCAMP, Directeur adjoint de la Fédération Française de l’Assurance ;
  • Marie CARREGA, Adjointe au Secrétaire-général de l’ONERC.

Avec la participation des intervenants de la première partie

Conclusion par Claude HOLYST, Directeur de l’ARPE PACA.

=> Consultez les vidéos des interventions de la session 2

Débat – Vers une gestion équilibrée, durable et intégrée de l’eau par bassin versant sur le territoire national

Bernard LENGLET, Président de l’ANEB et Frédéric MOLOSSI, Président de l’AFEPTB présenteront la « Déclaration de Mallemort », avec la participation des représentants de collectivités territoriales, de l’Etat et ses établissement publics et des acteurs socio-professionnels. Ce temps constitue une contribution aux travaux de la deuxième séquence des Assises de l’eau qui démarrera prochainement. Jean LAUNAY, coordinateur
général des Assises de l’eau en précisera les objectifs.

Avec l’intervention vidéo de François DE RUGY, Ministre d’Etat, Ministre de la Transition écologique et solidaire.

Consulter la déclaration de Mallemort en pièce jointe

=> Consultez les vidéos des interventions.

Session 3 – Innovation dans la prévision à l’échelle du bassin versant pour améliorer la gestion de crise

L’atlas dynamique des zones inondables

  • Bertrand JACOPIN, Directeur Etudes et Travaux, SMAVD ;
  • Jean-Louis ROBERT, Maire de Villelaure ;
  • Alain JALABERT, service départemental d’incendie et de secours (84) ;

Lancement de la mission du CGEDD et du CEREMA sur les REX post crue

  • Gilles PIPIEN, Inspecteur Général, Conseil général de l’Environnement et du Développement durable (CGEDD)
  • Gérard DANTEC, Inspecteur général, Ministère de la Transition écologique et solidaire (MTES) ;
  • Catherine GREMILLET, Directrice de l’AFEPTB;
  • Conclusion de la session par : Daniel MARCOVITCH, Président de la Commission Mixte Inondation (CMI)

=> Consultez les vidéos des interventions de la session 3.

Session 4 – De la gestion d’une nappe souterraine à la gestion intégrée par bassin versant

  • Florence HABETS, Hydrogéologue, CNRS ;
  • Charlotte ALCAZAR, Directrice du SYMCRAU ;
  • Sandrine DHENAIN, Chargée de la mise en place du SAGE Durance, EPTB Durance.

Débat : Quel cadre d’exercice des missions de gestion de la ressource en eau ? 

En présence de :

  • Frédéric MOLOSSI, Président de l’AFEPTB et Vice-Président de l’ANEB ;
  • Céline TRAMONTIN, Présidente du Syndicat de gestion de la nappe phréatique de la Crau (SYMCRAU) ;
  • Christian DODDOLI, Directeur de l’EPTB Durance (SMAVD).

=> Consultez les vidéos des interventions de la session 4 

Conclusions :

  • Bernard LENGLET, Président de l’ANEB et Vice-Président de l’AFEPTB
  • Frédéric MOLOSSI, Président de l’AFEPTB et Vice-Président de l’ANEB

=> Consultez les vidéos des interventions.

Télécharger le PDF de la page