Milieux Humides et Qualité de l’eau – restauration ciblée

Des chercheurs Canadiens ont montré qu'une augmentation de 10% de la couverture des milieux humides aux États-Unis pourrait réduire de moitié les niveaux de nitrate dans les rivières et les ruisseaux dans les zones présentant les niveaux les plus élevés de pollution par les nitrates.

Leur recherche révèle que les effets de la pollution par les nutriments seraient bien pires sans les zones humides existantes – et pourraient devenir beaucoup plus gérables avec la construction de nouvelles zones humides stratégiquement placées.

Voir l’article initial

Télécharger le PDF de la page