Hirson : des mesures compensatoires suite au dérasement des seuils

Dans le cadre de travaux pour la restauration de la continuité écologique de l'Oise, l'entente Oise-Aisne entreprend des travaux de restauration de zones humides favorables à l'implantation d'une espèce végétale protégée.

Fin 2019, les travaux de dérasement des seuils Pasteur et Moulin vert à Hirson (02) se sont achevés. Réalisée sous la maîtrise d’ouvrage de l’Entente Oise-Aisne et financée à 100% par l’Agence de l’eau Seine-Normandie, cette opération vise à rétablir la continuité écologique et sédimentaire de la rivière et à baisser sensiblement le niveau de l’eau en cas de crues dans Hirson. Les études préalables aux travaux ont révélé la présence de la Dorine à feuilles alternes, espèce végétale protégée.

En conséquence, conformément à l’arrêté préfectoral de 22 novembre 2017 portant déclaration d’intérêt général, l’Entente Oise-Aisne doit procéder, avec l’appui scientifique du Conservatoire botanique national de Bailleul et du Conservatoire d’espaces naturels de Picardie, à la mise en œuvre de mesures compensatoires.

L’Entente est engagée ainsi à la restauration de zones humides favorables à l’implantation de la Dorine à feuilles alternes sur deux parcelles à Hirson et deux autres à Saint-Michel (lieu-dit du Pré Patou). Pour cela, une convention de partenariat a été proposée au Bureau de l’Entente ce matin, et lie l’Entente, les deux communes concernées et le Conservatoire d’espaces naturels de Picardie. La Conservatoire réalisera le plan de gestion, financé par l’Entente, et mènera des actions d’études, de préservation, de gestion et de valorisation des milieux naturels sur les parcelles concernées.

Lire l’article complet

Télécharger le PDF de la page