Des vignes abandonnées redeviennent des prairies humides

Prévention des inondations futures, restauration de lieu de vie pour les espèces végétales ou animales, à Bayon-sur-Gironde, deux anciennes parcelles viticoles vont ainsi être rendues à la nature.

50% des zones humides ont disparu du paysage au cours du siècle dernier. Aussi est-il important de préserver celles qui existent encore et de restaurer celles qui peuvent l’être.

D’ici quelques semaines, les vieux ceps de vignes laissés à l’abandon seront arrachés. Et les travaux de restauration écologique de ces parcelles, rachetées par la commune de Bayon, commenceront sous l’égide du syndicat du Moron.

Découvrez l’article sur www.curieux.live

Télécharger le PDF de la page