Conserver les mares et amphibiens du Luberon

Le Parc Naturel Régional du Lubéron œuvre pour la préservation de ses mares, petites oasis de vie bien souvent méconnues et malmenées.

Un patrimoine remarquable à préserver

À l’instar des autres types de zones humides, les mares sont victimes d’une régression régulière. Leur discrétion, leur répartition souvent diffuse et l’absence quasi générale de mesures de protection, les rend particulièrement vulnérables. 

Sur le territoire du Parc naturel régional du Luberon, 60% des zones humides inventoriées sont des mares. La plupart sont d’origine humaine liée principalement aux activités passées d’exploitation des ocres et à l’irrigation agricole.

Les mares constituent des biotopes originaux au sein des zones sèches du Luberon. Elles abritent une biodiversité importante, en particulier concernant le groupe des amphibiens qui est riche de 9 espèces différentes. Ces amphibiens sont tous très utiles car ils font office d’insecticide naturel pour les agriculteurs et les jardiniers puisqu’ils se nourrissent d’insectes et d’invertébrés (limaces, escargots…).

Toutes les informations sur le site du Parc Naturel Régional du Lubéron

Télécharger le PDF de la page