Le CEN Auvergne finalise l’inventaire des Zones Humides du Bassin de la Haute Loire

Connaître la localisation des zones humides pour préserver l’existant et restaurer les plus dégradées. Le CEN Auvergne termine ce printemps l’inventaire des zones humides lancé en 2018 sur les 40 communes du Haut Bassin de la Loire.

Ce travail qui aura duré 2 ans,  a permis de cartographier environ 2 400 hectares de zones humides, soit 4 % du territoire.

Les différents ateliers d’échange et de restitution autour des résultats ont dévoilé un bilan positif : environ 65 % des zones humides sont en bon état de conservation, démontrant le caractère préservé du Haut Bassin de la Loire grâce à des pratiques en majorité respectueuses de ces milieux.

Les zones humides sont des atouts majeurs face au changement climatique

Les zones humides constituent des atouts majeurs face aux pressions du changement climatique (crues, sécheresses, inondations, etc). La présence de zones humides permet d’atténuer naturellement ces phénomènes grâce au stockage de l’eau, au maintien des niveaux dans les rivières et les nappes d’eau potable pendant les périodes sèches, la réduction de l’impact des inondations, le stockage du carbone ou encore garantie d’une ressource de qualité par leur capacité à filtrer et épurer l’eau. Enfin pour les agriculteurs, les milieux humides peuvent fournir une ressource fourragère qui manque pendant les périodes de sécheresse.

Localiser précisément les zones humides pour pouvoir les préserver

Leur protection efficace passe par leur intégration dans les documents d’urbanisme, notamment dans les PLU(i). Les cartes communales localisant les zones humides inventoriées sur le terrain par le CEN Auvergne sont disponibles sur le site internet du CEN Auvergne

Consultez le site du CEN Auvergne

Consultez l’article consacré à cet inventaire par France 3 Auvergne

Télécharger le PDF de la page